jeudi 25 juillet 2013

Markus Fothen met un terme à sa carrière.

 
Markus Fothen a mis un terme à sa carrière hier, sur le Tour de Neuss, remporté par André Greipel. Le digne héritier de Jan Ullrich n’aura pas eu la même carrière que son prédécesseur. Car l’Allemand s’est tout simplement perdu en chemin. Après sa victoire sur la Ronde l’Isard en 2002, il devient champion d’Allemagne espoir du contre-la-montre. Puis il réitère sa performance l’année suivante en y ajoutant les titres de champion du monde et d’Europe du chrono, toujours chez les espoirs. Il signe alors chez Gerolsteiner en 2004 où il signera une prometteuse 12e place sur le Giro en 2005 avant de termine deuxième meilleur jeune sur le Tour en 2006. Mais Fothen ne réussit pas à confirmer et sombre peu à peu avec son équipe malgré quelques victoires sur le Tour de Romandie et le Tour de Suisse. En 2009, il arrive chez Milram et sombre complètement. « Les année Milram furent les pires, assure-t-il au journal NGZ. La prochaine course était tout le temps la plus importante et il n’y avait jamais de temps de récupération et pour les entraînements spécifiques. » Markus Fothen ne supporte plus la pression et après deux années chez Milram il signe chez Team NSP en 2011. Sa troisième place au Tour de Grèce sera sa meilleure performance sur ses trois saisons.   
Markus Fothen n’a jamais pu confirmer tout le potentiel placé en lui. Hier, il a terminé sa carrière dans un anonymat presque total sur le Tour de Neuss, sa ville natale. Pas sûr qu’on se souvienne de lui dans quelques années.
 
Markus Fothen, né le 9 septembre 1981 à Neuss, est un coureur cycliste allemand. Professionnel depuis 2004, il a débuté sa carrière au sein de l'équipe allemande Gerolsteiner. En 2009, il rejoint la Team Milram, suite à l'arrêt de la Gerolsteiner. Et suite également à l'arrêt de Milram, il court pour l'équipe NSP-Ghost depuis 2011.
 
 

 

Biographie

En 2001, Markus Fothen participe aux championnats du monde à Lisbonne au Portugal. Il y prend la septième place du contre-la-montre des moins de 23 ans. Après avoir été champion d'Allemagne du contre-la-montre espoirs, il y participe à nouveau en 2002, à Zolder en Belgique, et se hisse à la cinquième place. En 2003, il remporte les titres de champion d'Allemagne du contre-la-montre espoirs et de la course de côte, de champion d'Europe et de champion du monde du contre-la-montre espoirs.
Il devient coureur professionnel en 2004 dans l'équipe allemande Gerolsteiner. Son frère Thomas l'y rejoint en 2006. En 2004, il gagne le Grand Prix de la Forêt-Noire. L'année suivante, il se classe douzième du Tour d'Italie, son premier grand tour. En 2006, il est 15e du Tour de France tandis que l'année suivante, il se classe deuxième d'une étape arrivant à Castelsarrasin.
En 2008, l'équipe Gerolsteiner disparaît. Les frères Fothen rejoignent l'équipe Team Milram, en compagnie d'autres coureurs de Gerolsteiner.
Markus Fothen débute la saison 2010 en prenant la dixième place du Tour Down Under. Fin 2010, faute de proposition de contrat à la suite de la dissolution de l'équipe Milram, il envisage de redescendre en amateur et reprendre la porcherie de ses parents, dans la région de Neuss à l'ouest de la Rhur. À la fin du mois de février 2011, il rejoint en compagnie de son frère Thomas l'équipe continentale NSP-Ghost.
Il ne parvient plus alors à retrouver son niveau des années 2005 à 2008.
 
 

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Italie

Tour d'Espagne

 
source:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire